CGG

l_cgg1La performance d’un compte boursier varie en fonction de nos choix des actions qui le composent. Ma stratégie consiste à acheter des valeurs qui sont massacrées, à faire des moyennes en baisse ce qui est souvent non recommandé par les « spécialistes » boursiers. Je suis actuellement actionnaire de CGG, une valeur parapétrolière avec mon PEA. Après une offre (OPA) de la part de technip refusée il y a qq mois, le cours est descendu en flèche suite à la baisse du prix du pétrole, une crise du secteur et la société accumule un endettement astronomique. J’ai participé à 2 augmentations de capital et le cours ne décolle toujours pas avec une nouvelle augmentation de capital prévue il y a quelques jours avec la négociation récente de la dette. Je participerai à cette nouvelle AK ! Pourquoi ne pas céder à la panique générale sur CGG et prendre mes lourdes pertes ? J’ai consulté le site de CGG et leur savoir-faire semble très pointu pour les services et produits géophysiques. Cette société a été crée en 1931, l’état est au capital via la BPI et j’ai bon espoir qu’il ne la laissera pas tomber. Difficile de rester optimiste avec CGG. Pourquoi je conserve CGG ? J’aime bien aller à contre-courant, quand une valeur est délaissée, je crois au rebond, au défi à relever ! Ici, cela est presque mission impossible avec un prix de revient unitaire de 55.38€ et un cours de 4.79€ soit -91.33%.
J’ai été actionnaire d’Alcatel lorsqu’elle était massacrée et après des augmentations de capital, j’ai concrétisé mes plus-values de +55% après 1 an et 10 mois. L’histoire se répètera-t-elle avec CGG ? Faut-il lâcher prise, abandonner ou tenir bon contre vents et tempêtes ? Rendez-vous prochainement pour faire le point sur CGG.

Et vous, êtes-vous actionnaire d’actions massacrées ?

Publicités